Parc national de Kitulo

22 avril 2022

Vous êtes ici : Accueil » Voyager en Tanzanie » Parc national de Kitulo

Quoi voir au Parc national de Kitulo ?

Aujourd’hui j’ai plaisir à vous présenter le parc national de Kitulo. Il est situé dans le sud ouest du pays en Tanzanie.
Si vous vous demandez pourquoi visiter le parc national de Kitulo, vous êtes au bon endroit !
Tout d’abord, il est important de noter que l’on ne vient pas ici pour admirer les big five. En effet, les voyageurs viennent ici pour admirer une flore spectaculaire.

Et oui, pendant la saison des pluies, entre novembre et avril, les prairies des montagnes se couvrent de plantes à fleurs. C’est juste incroyable ! En effet, découvrez à cette période une palette multicolore incroyable : rose, orange, bleu, jaune…

Les habitants appellent le plateau de Kitulo Bustani ya Mungu – le jardin de Dieu. Alors que les botanistes l’ont surnommé le Serengeti des fleurs, comme “l’un des grands spectacles floraux du monde”.

1- Un nombre incroyable de plantes

Kitulo est en effet une merveille botanique rare. Ce parc abrite 350 espèces de plantes à fleurs, dont 45 variétés d’orchidées terrestres. Ces espèces éclatent en un étalage de fleurs sauvages. Ces fleurs arrivent en quantité avec une diversité à couper le souffle. Pendant la principale saison des pluies de fin novembre à avril vous pourrez appercevoir ce spectacle.

Kitulo est perché à environ 2 600 mètres (8 500 pieds) entre les sommets escarpés des monts Kipengere, Poroto et Livingstone. À cet endroit, les sols sont volcaniques et bien arrosés. Ce qui explique que Kitulo dispose de la plus grande et la plus importante diversité de prairies montagnardes de Tanzanie.

Depuis peu, Kitulo est le petit nouveau des parcs de Tanzanie à visiter. En effet, il reste attractif avec des espèces de fleurs uniques restées sauvages, et des oiseaux chantant et migrant vers les forêts des hautes terres de la Tanzanie.

Comme évoqué, Bustani ya Mungu (Jardin de Dieu) est le nom que les visiteurs ont donné à ce nouveau parc, unique en son genre en Afrique. À cet endroit domine les fleurs sauvages, les oiseaux et les harmonieux mammifères herbivores.

Le plateau de Kitulo est perché dans les hautes terres du sud de la Tanzanie. C’est le site de l’un des plus grands spectacles floraux du monde.

Vous l’aurez compris, ce parc est propice à la randonnée. Venez observer le paysage tapissé de fleurs sauvages pendant six mois de l’année, de novembre à avril. Il existe 350 espèces de fleurs sauvages, dont des lys et des champs de marguerites.

Quoi voir à Kitulo ?

2- Observer les oiseaux

Bien que les animaux soient rares, ce jardin botanique naturel est très attrayant pour les ornithologues.
Bien évidemment, vous serez ravis d’observer l’outarde rare de Denham, l’hirondelle bleue en voie de disparition, et la veuve des marais de montagne. Mais aussi avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir le Njombe cisticola et le semencier de Kipengere.

D’autant plus, il existe des espèces endémiques de papillons, de caméléons, de lézards et de grenouilles qui améliorent encore la richesse biologique ce parc. Bien sûr, Kitulo est unique en son genre en Afrique pour les orchidées et pour voir les oiseaux naturels. D’ailleurs ce parc a été classé l’année dernière pour les voyageurs.

Voir les oiseaux parc de Kitulo
Quel oiseau voir au parc de Kitulo ?
Quels oiseaux voir au parc de Kitulo ?
Ainsi, le plateau de Kitulo est le site de repos naturel des oiseaux migrateurs intercontinentaux vers l’Europe.
C’est seulement dans ce parc que les cigognes migratricesse reposent en volant du Cap en Afrique du Sud vers l’Europe du Nord.

Les cigognes blanches européennes et d’autres espèces de cigognes des pays scandinaves migrent pour se reproduire à l’intérieur du plateau de Kitulo. Elles survolent les continents européen et africain chaque année.
Ces grands oiseaux attrayants s’arrêtent dans ce parc pendant quelques mois et poursuivent ensuite leur long voyage à travers le continent.

Le parc national de Kitulo est la seule zone d’habitat naturel en Afrique perchée à une altitude plus élevée que tout autre connu.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer